Vous avez repéré un bijou qui vous plaît mais vous avez un doute sur sa qualité ? Vous souhaitez vous lancer dans la création de bijoux, mais entre les différents matériaux vous avez du mal à trancher ? Si le plaqué or s’impose comme une tendance durable depuis quelques années, l’argent 925 reste toujours aussi indémodable. Entre les différentes appellations et leurs spécificités, ce n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Alliage, plaquage, microns et autres caractéristiques sont autant de notions qui nécessitent d’être explicitées afin de faire les bons choix. Retrouvez ici toutes nos explications sur les bijoux en argent 925 et en plaqué or !

Les métaux et alliages utilisés en bijouterie

En bijouterie sont utilisés tout particulièrement les métaux nobles. Résistants à l’oxydation et à la corrosion, ils ont l’avantage de ne pas noircir et de ne pas s’abîmer avec le temps. On compte huit métaux nobles différents : l’or, l’argent, le rhodium, le palladium, le ruthénium, l’iridium, et le platine. 

En revanche les métaux nobles sont rarement utilisés à 100%. Parfois difficiles à travailler, les métaux nobles sont généralement mélangés à d’autres métaux, afin de les rendre plus durs et plus résistants. Le mélange est alors appelé « alliage ». C’est ainsi que le laiton, un des alliages les plus utilisés en bijouterie, est constitué à la fois de zinc et de cuivre. 

Argent massif ou plaqué or : que choisir ?

Les tendances actuelles dans les bijoux en ligne  portent principalement sur deux matériaux : l’argent 925 et le plaqué or. 

Historiquement, l’argent 925, également appelé argent massif, fait partie des matériaux les plus utilisés pour réaliser des bijoux. Si l’argent est utilisé dès l’Antiquité, c’est tout particulièrement au 19ème siècle que son utilisation explose, lorsque William Spratling arrive au Mexique et démocratise fortement son usage grâce au commerce. 

Les bijoux en argent 925 sont réalisés à partir d’un alliage composé à 92,5% d’argent pur, et à 7,5% d’un autre métal (généralement du cuivre, même si le zinc est lui aussi utilisé), destiné à rendre la matière plus dure et plus facile à travailler. Certains bijoux en argent peuvent également être « rhodiés » : ils sont alors plaqués au rhodium, dans le but de les rendre encore plus blancs et plus brillants. Une astuce pour vérifier que les bijoux achetés sont bel et bien en argent massif, est de vérifier si un poinçon « 925 » a été placé dessus. 

En parallèle, le plaqué or s’est grandement répandu en boutique ces 5 dernières années. Le plus courant en plaqué or est d’utiliser une base de laiton. Une fois le bijou réalisé, l’or est apposé dessus grâce au procédé de galvanoplastie, utilisant l’électrolyse.  L’amélioration et la modernisation des techniques a contribué à considérablement diminuer le prix du placage, démocratisant ce procédé. 

L’épaisseur du placage et la qualité de l’or détermineront entièrement la qualité du bijou final. En effet, les normes françaises imposent une épaisseur de 3 microns afin de pouvoir parler de plaqué or. Idéalement, le plaquage est réalisé avec un or 14 carats, ou -encore mieux- 18 carats. Un plaquage réussi et de belle qualité garantira, s’il est bien soigné, un bijou éclatant pendant de nombreuses années.

Quel risque avec ces matériaux ?

Si certains métaux et alliages peuvent être responsables de démangeaisons, d’eczéma ou même d’allergie, ce n’est pas le cas des métaux nobles : sauf cas particulier, un bijou en argent massif ou en plaqué or répondant aux normes européennes sera sans risque. Toutefois lorsque vous achetez un bijou, veillez soigneusement à vérifier que celui-ci est certifié sans nickel et sans allergène. Ceci vous garantira la sûreté de votre achat.