Comment nettoyer vos vêtements de créateurs ?
5 (100%) 2 votes

Vous avez envoyé un vêtement de créateur chez le teinturier, mais il aurait pu être lavé à la maison ? C’est compréhensible, vous n’étiez pas sûr de bien le faire vous-même. Il n’y a aucune honte à se tourner vers un pressing quand on en a besoin. Et pour un certain nombre de vêtements, c’est tout simplement l’option la plus pratique – en effet, laver et sécher un costume en laine à la maison sans l’abîmer est un processus qui prend du temps.

Mais dans de nombreux cas, les vêtements de créateurs, des « délicats » plus légers, peuvent être lavés à la maison en toute sécurité. Il s’agit simplement de savoir comment traiter les habits les plus fragiles de votre panier à linge.

Les conseils suivant s’appliquent aussi bien aux vêtements femmes qu’à ceux pour hommes, alors n’ayez pas peur d’impressionner votre conjoint(e) ou votre amie avec une lessive à la maison. Ces vêtements constituent souvent la moitié la plus délicate des affaires à laver, et ils apprécieront, sans aucun doute, une attention particulière.

Conseil #1 : Lisez les étiquettes

Comme le disent les publicités sur Internet, voici un truc fou que la plupart des hommes ne savent pas – vos vêtements vous disent en général exactement comment en prendre soin.

C’est toujours génial de parler de lessive avec des mecs (eh bien, d’accord, c’est génial de les faire parler de lessive en premier lieu) et de voir combien sont surpris par l’idée de vérifier les étiquettes des vêtements.

Le désordre de mots et de symboles présent sur l’étiquette vous dit à peu près tout ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire. Il y a quelques subtilités qui valent la peine d’être élucidées. En effet, quand la mention « Nettoyage à sec seulement » signifie souvent un déplacement au pressing ou l’envoi du vêtement à un service de pressing à domicile, c’est le contraire pour la mention « Nettoyage à sec » : ces habits peuvent être lavés à la main, à la maison.

En général, si l’étiquette interdit expressément quelque chose, ne le faites pas. Par exemple, une grande croix à travers l’image de la machine à laver signifie que le vêtement ne doit jamais être placé dans quoi que ce soit avec un cycle de rotation, indépendamment de la température. « Par « séchage à l’air seulement », on entend le fait de laisser le vêtement reposer en l’air, et non de le faire tourner sur le réglage « froid », et ainsi de suite.

Suivez les instructions – surtout celles qui vous disent ce qu’il ne faut pas faire – et vous aurez déjà facilité une douzaine de fois l’entretien délicat des vêtements.

nettoyer vêtements

Conseil #2 : Apprendre à laver à la main

Certains tissus délicats s’adaptent parfaitement au cycle « délicat » de la machine à laver. Cependant, la plupart d’entre eux supportent mieux un lavage à la main. Pour réaliser un bon lavage à la main de vos vêtements de créateurs, le principe de base est le suivant :

 

  • Remplir une grande bassine, une baignoire ou un évier d’eau tiède.
  • Ajouter un détergent doux (pas un « savon détergent » – il faut utiliser un détergent ordinaire, sinon certains vêtements risquent d’avoir des taches de savon).
  • Immerger doucement les vêtements dans l’eau, puis frotter lentement d’un côté et de l’autre pendant environ cinq minutes.

 

N’entassez pas trop d’habit en une seule fois. Changez l’eau à quelques reprises, surtout si vous traitez des vêtements très sales. En effet, vous ne voudriez pas laver tes derniers vêtements dans de l’eau sale. De cette façon, un panier à linge complet peut être fait en une demi-heure. Ce n’est pas la tâche la plus excitante au monde (bien qu’elle soit apaisante, d’une certaine façon), alors mettez de la musique, un livre audio ou la télévision avant de vous lancer.

Conseil #3 : Traiter les taches immédiatement

Ne jamais laisser une tache s’incruster. Un prétraitement rapide peut faire la différence entre un lavage à la main court et efficace plus tard et une tache permanente.

Dès que possible, mouiller les taches à l’eau claire. Les taches organiques à base de protéines animales (sang, graisse, etc.) peuvent « cuire » et rester permanentes si vous utilisez de l’eau chaude, alors restez à l’eau froide. Les taches inorganiques comme la saleté et les huiles synthétiques peuvent être traitées à l’eau chaude ou tiède.

Tamponner le revers de la tache avec un chiffon humide après l’avoir posé face contre terre sur une serviette en papier ou un autre chiffon absorbant neutre. De cette façon, la substance colorante ou grasse s’infiltre naturellement sur la surface du chiffon, au lieu de s’enfoncer davantage dans le tissu de votre vêtement.

Conseil #4 : Le trempage ne fait jamais de mal

Par « trempage », nous entendons l’immersion complète du vêtement dans l’eau pour le laisser reposer un certain temps. Un trempage de heures à une journée entière dans de l’eau à température ambiante donnera à la tache le temps de se décomposer, rendant les traitements ultérieurs plus rapides et plus faciles.

Assurez-vous que tout le vêtement est dans l’eau. Certains tissus délicats gonfleront lorsqu’ils sont mouillés, et vous voulez que les fibres changent de taille uniformément, de sorte qu’elles ne se déforment pas. Tant que le vêtement entier est mouillé puis séché à la même vitesse, vous devriez avoir un bon résultat.

Conseil #5 : Faire sécher à plat

Les vêtements délicats, qu’ils aient été lavés à la main ou à cycle délicat, doivent généralement être séchés à l’air et non dans un séchoir à air chaud, et la meilleure façon de le faire est de les sécher à plat.

Certains tissus délicats peuvent être suspendus à une corde à linge, mais d’autres se plient à l’endroit où ils sont retenus sur la corde. Les épingles à linge peuvent être encore plus dures sur les tissages fragiles et peuvent laisser des fossettes permanentes dans le vêtement.

Il peut être difficile de trouver suffisamment d’espace dans une maison pour étendre tous vos vêtements mouillés, alors accrochez ce que vous pouvez (cotons robustes, etc.) et ne disposez que les vêtements délicats à plat. Assurez vous bien que votre séchoir soit propre avant d’y déposer vos vêtements.

Retournez les vêtements toutes les demi-heures environ pour vous assurer que tout sèche uniformément et ne moisit pas. Le temps de séchage peut varier de moins d’une heure à plus d’une journée, selon le climat et l’espace.

Conseil #6 : Lavez à la machine en mode délicat

Tous vos habits délicats n’ont pas besoin d’être lavés à la main. La plupart des choses étiquetées « délicates », « nettoyage à sec » ou « lavage à la main » (par opposition à « nettoyage à sec SEULEMENT » ou « lavage à la main SEULEMENT ») peuvent être mises dans une machine à laver en toute sécurité – tant que vous êtes prudent.

L’utilisation du réglage « délicat » sur la machine est une aide évidente pour un lavage en douceur. Si les cycles sont indiqués en termes de chaleur et de longueur, optez plutôt pour un réglage « froid » ou « chaud/froid » ou un réglage similaire (et surtout jamais chaud) et un cycle de lavage court.

Votre but est de vous rapprocher le plus possible de l’expérience d’un lavage à la main dans un grand bassin, sans avoir à le faire vous-même. Les articles délicats peuvent également être rangés dans des sacs de lavage minces et perméables à l’eau pour éviter qu’ils ne s’accrochent à d’autres vêtements ou éléments internes. Cela n’empêchera pas les taches si vous avez des problèmes de teinture, mais cela réduit le risque d’étirement et de déchirure.

Enfin, en raison des problèmes de teinture mentionnés ci-dessus, lavez toujours les articles colorés avec des couleurs similaires. Si c’est la première fois qu’un article est lavé, mettez-le tout seul. juste pour que vous puissiez voir à quel point il « saigne ». Laver un nouvel article avec un vieux chiffon est un bon test pour vérifier la qualité de teinture d’un vêtement. Si le chiffon présente de nouvelles couleurs, lavez cet article seul pendant un certain temps.